Foire Aux Questions

Ma fille va intégrer une classe préparatoire parisienne.

- Le foyer d’études ne reçoit que des garçons.

 

Mon fils vient faire des études à Paris.

- Le foyer accueille des garçons inscrits en classe préparatoire (CPGE) dans trois Lycées publics du Quartier latin : Henri-IV, Louis-le-Grand et Saint-Louis.

 

Mon fils a déjà fait une  (ou deux) années de CPGE.

  • Le candidat doit être en Terminale pour postuler à l’entrée au foyer.
  • De manière exceptionnelle, certains élèves ayant déjà fait une ou deux années de classe préparatoire peuvent postuler.

 

Mon fils va entrer en Première à Louis-le-Grand.

- Le foyer n’accueille pas d’élèves du Secondaire.

 

Puis-je inscrire mon fils en internat-externé dans son Lycée ?

- Non, c’est inutile : le régime de Bossuet est la pension complète et les études.

 

Mon fils veut faire Sciences po.

- La date des résultats d’admission ne permet pas d’envisager une inscription à Bossuet, qui est réservé en priorité aux élèves en CPGE.

 

Mon fils mineur présente une demande de CPGE.

- Le foyer accepte les mineurs en CPGE.

 

J’ai renvoyé une fiche de préinscription, avec les bulletins.

- Une réponse vous sera donnée : ajournement de la candidature ou envoi d’un dossier à remplir.

 

Qu’est-ce que mon fils doit mettre dans sa lettre de motivation ?

- Il peut indiquer quelques éléments de son univers familial, relationnel, ... et quelques indications sur ses engagements, ses convictions éventuelles, ses activités, ses centres d’intérêt. Il peut aussi mentionner brièvement l’une ou l’autre expérience marquante qu’il a vécue.
- Il serait bon qu’il indique aussi ce qui fonde sa motivation pour la préparation de concours difficiles et extrêmement sélectifs demandant un travail particulièrement dense, en exprimant ses capacités et, éventuellement, ses difficultés, ses appréhensions ou ses hésitations au moment d’entreprendre ces études. A partir de la connaissance de soi-même qu’il a pu acquérir dans le Secondaire, cette lettre peut aussi être l’occasion de formuler l’un ou l’autre trait de son tempérament ou de son caractère qu’il estime être un atout et l’un ou l’autre point sur lequel (lesquels) il devra être vigilant pour mieux répondre aux exigences de ses études. Il peut aussi préciser pourquoi il souhaite intégrer le foyer d’études (sans le décrire !).

 

Qui doit remplir la lettre de référence ?

- Une personne ayant connu l’élève dans des activités collectives (catéchèse,  scoutisme, théâtre, équipe sportive ...) et en mesure d’attester de son aptitude à la vie communautaire (donc ni parents ni enseignant).

 

Que doit faire le référent ?

- Remplir la demande (sans oublier le nom du candidat !) et la renvoyer dans les meilleurs délais au Supérieur de l’Institut Bossuet. La commission n’examinant que des dossiers complets, il est prudent d’indiquer à l’Institut le nom et les coordonnées (courriel , téléphone ou adresse postale) de la personne référente.

 

J’ai rempli le dossier et je l’ai renvoyé, la référence a aussi été envoyée.

- Une commission d’admission se prononce au mois de mai sur la recevabilité de la candidature, sous réserve de l’admission en CPGE dans l’un des trois Lycées (Henri-IV, Louis-le-Grand, Saint-Louis).

 

J’ai envoyé le dossier et reçu un avis favorable de l’Institut Bossuet, que dois-je faire encore ?

- Dès le 1er tour des résultats d'admission en CPGE parus sur le site ADMISSION POST BAC, vous devez envoyer à l'Institut dans un délai maximum de 48 h (par mail ou courrier postal) la saisie d'écran attestant l'admission.

En l’absence de ce document, le dossier sera déclassé.

 

Nota bene : le foyer réinscrivant, sous réserve, ses élèves « 5/2 » (repassant les concours une seconde fois), des places se libèrent pendant l’été, au fur et à mesure des résultats. Une liste d’attente est donc établie, qui reste active jusqu’à la dernière « barre » des concours. Il est correct, si l’élève est inscrit en liste d’attente et qu’une autre solution d’hébergement est préférée par sécurité, d’informer l’Institut de l’abandon de la candidature.

 

Mon fils peut-il bénéficier d’une aide au logement ?

- Tout à fait, par une demande personnelle auprès de la CAF de Paris. Il faut retenir que l’obtention d’une allocation supprime toute autre prestation versée aux parents.

 

Mon fils pourra-t-il rester au foyer d’études pendant les fins de semaine ?

- Oui à condition de d'observer le règlement intérieur. Le dîner du samedi, le petit-déjeuner et le déjeuner du dimanche ne sont pas assurés (un four à micro-ondes est à disposition des élèves). 

 

Et pendant les vacances scolaires ?

- Les élèves quittent le foyer dès la fin de leurs cours – néanmoins les élèves passant des oraux de concours peuvent rester au foyer en juillet (en l’absence de restauration) ; pour les autres vacances, il faut obtenir l’autorisation du tuteur et du Supérieur, l’établissement étant totalement fermé entre Noël et le Nouvel An.

Y a-t-il une restauration pour les étudiants autorisés à rester à l’internat pendant les week-ends ?

- La restauration s’arrête avec le déjeuner du samedi midi et reprend pour le dîner du dimanche soir. Un four à microondes est mis à la disposition des élèves autorisés à rester à l’internat. Outre de nombreuses possibilités de restauration rapide, le quartier dispose de magasins d’alimentation ouverts le samedi soir jusqu’à minuit et le dimanche matin.